ARTICLE

Huit phrases à utiliser quotidiennement avec l’enfant pour l’aider à se développer positivement

  1. Je t’aime. C’est évident, on le sait… justement, c’est souvent ce qui est juste sous notre nez qu’on oublie.
  2. J’ai confiance en toi. Même en tant que grand-parents, les encouragements et approbations valent tout l’or du monde pour les enfants. C’est le vent dans leurs voiles, leur moteur, leur motivation… vous voyez? Approuver leurs choix positifs et leur signifier les inciteront à récidiver dans la bonne voie, puisqu’ils ont besoin de vos acquiescements, particulièrement pour renforcer leur estime personnelle et leur confiance en soi.
  3. Tout le monde fait des erreurs, et ça n’est pas grave. Montrez-leur l’exemple ; si vous vous trompez, restez calme et réparez votre erreur. Si l’enfant fait (malencontreusement) un dégât, voyez plutôt l’événement comme une opportunité de lui montrer comment réussir son geste la prochaine fois. S’il en a l’âge, demandez-lui de vous aider à ramasser, en plus d’aller plus rapidement, ça rendra le tout plus concret.
  4. Respecte-toi. Ça peut sembler flou pour les tout-petits, mais il est important qu’ils soient conscients de qui ils sont pour apprendre à se respecter et se faire respecter de leurs pairs. La construction de leur identité et l’intégration des valeurs commencent plus tôt que la plupart des adultes le pensent.
  5. Essaie. C’est difficile pour plusieurs parents et grand-parents de laisser du lousse aux enfants. Les encourager à faire de nouvelles expériences, à tester de nouvelles activités, c’est aussi leur montrer que vous avez confiance en eux. Évidemment, quand ils sont plus petits, on les assiste, mais il faut avaler nos appréhensions et les inviter à aller vers les zones qui leur sont inconnues. Qui sait, cela leur fera peut-être découvrir une passion? Essayez, vous allez voir!
  6. Choisis. Bon…ça peut allonger le processus, mais laisser l’enfant faire ses propres choix (son pyjama, son toutou pour la nuit, ses chaussures pour la garderie) lui fera comprendre qu’il a des capacités de jugement et que vous lui faites confiance en ce sens. Plus tôt il intégrera ces aptitudes, plus vite il fera des choix judicieux quand ce sera important (choix de ses amis, par exemple).
  7. Je te protégerai. Un enfant, par définition, est souvent insécure. En lui faisant bien comprendre qu’il est en sécurité à vos côtés, ça lui fera prendre conscience de sa valeur (pour vous et pour lui-même), l’incitera à être aventureux, à s’assumer. On vous le dit, c’est vraiment important, ça en fera un humain qui croit en ses capacités, sûr de lui.
  8. Je suis chanceux(se) de t’avoir. Si l’enfant comprend qu’il vous rend heureux (se), fier (ère), qu’il remplit votre vie de bonheur, alouette, il s’en sentira d’autant plus chanceux. Si, en plus, vous lui dites que vous ne pourriez JA-MAIS imaginer votre vie sans lui (elle), ça gonflera son petit cœur d’allégresse. On a malheureusement plus tendance à exprimer notre mécontentement que nos joies, si on essayait de changer ça un peu?
© Vie de Grands-Parents 2020


Advertisement