ARTICLE

La relation privilégiée du grand-parent avec son petit-enfant

Comme grand-parent, nous avons une chance inouïe de vivre une relation particulière avec nos petits-enfants. Cette relation est empreinte de disponibilité, de présence et de beaucoup d’amour. Certaines caractéristiques de la relation rejoignent les rôles de parent et de grand-parent alors que d’autres caractéristiques les distinguent énormément. Tentons d’y voir plus clair pour mieux comprendre et apprécier le rôle complémentaire de chacun dans l’éducation de l’enfant.

Des éléments qui rejoignent les rôles de parent et de grand-parent

Certaines caractéristiques se retrouvent dans les rôles respectifs des parents et des grands-parents. En voici quelques-unes.

Communiquer de l’amour. Vivre un attachement sécurisant avec l’enfant

Pour se développer sainement, l’enfant a besoin d’amour. L’attachement qu’il vit auprès de ses parents et de ses grands-parents l’aide à s’ancrer dans la vie en faisant l’expérience des relations sociales positives et constructives. C’est d’abord avec ses parents que l’enfant vit ses premiers attachements. Et selon la disponibilité des grands-parents, l’attachement à ceux-ci vient enrichir son expérience relationnelle. Plus cet attachement est fort, plus il devient sécurisant, c’est-à dire que plus l’enfant peut bénéficier et acquérir de bonnes assises solides pour poursuivre son développement avec confiance.

Percevoir le sens de sa vie

Devant leur progéniture, le parent comme le grand-parent peuvent percevoir le sens de leur vie.  Observer le développement de l’enfant permet de vivre un émerveillement qui illumine en quelque sorte la vie au quotidien. En cela, le parent et le grand-parent se rejoignent en pouvant envisager un futur où la vie continue. Le grand-parent a vécu la séparation avec son enfant quand ce dernier a quitté le nid familial. La venue du petit-enfant dans sa vie vient redonner un sens en se sentant utile. C’est pour lui une nouvelle dynamique qui comporte beaucoup d’espoir.

Transmettre des valeurs et une vision de la vie à l’enfant

Le parent comme le grand-parent laissent un legs en héritage à l’enfant. Chacun transmet des valeurs et une vision de la vie. En grandissant, l’enfant pourra s’appuyer sur ce bagage pour effectuer ses propres choix. Le parent comme le grand-parent ont la possibilité d’influencer l’enfant selon la relation établie avec lui.

Ressentir le bonheur de la relation avec l’enfant

Plus la relation est proche, plus le bonheur peut être perçu autant par le parent que par le grand-parent. Chacun à sa manière. L’intensité de ce bonheur peut varier d’une personne à l’autre, mais il demeure qu’en assumant leur rôle respectif, chacun peut ressentir le bonheur de la relation avec l’enfant.

Des éléments qui distinguent les rôles de parent et de grand-parent

Certaines caractéristiques observables dans les relations avec l’enfant distinguent les rôles de chacun. En voici des exemples.

Être disponible dans le temps versus avoir plusieurs tâches à accomplir

Bien souvent, le grand-parent peut se montrer disponible dans le temps pour s’adonner à des activités ludiques avec l’enfant. Il peut assurer une présence réconfortante et même enjouée. Il peut se concentrer sur le moment présent et être accessible. Le parent, quant à lui, a plusieurs tâches à accomplir. Il tente tant bien que mal de se montrer présent, mais la réalité est qu’il manque de temps parce qu’une multitude de tâches l’attend.

Communiquer des règles différentes à l’enfant

Ici, nous abordons une possible différence dans les rôles de l’un et de l’autre. Le parent a comme rôle de communiquer à l’enfant des règles à suivre, des balises, de lui faire part de consignes à respecter pour assurer une intégration sociale positive à long terme. Il lui enseigne des interdits, des règles de bienséance et de savoir-vivre. Bien que le grand-parent puisse aussi s’impliquer dans l’éducation de l’enfant, son rôle est souvent plus limité pour ce qui est de communiquer des règles de discipline. Quand il garde l’enfant, les règles deviennent importantes, même si elles peuvent être différentes de celles des parents. Mais il peut se montrer plus indulgent et magnanime. Il peut être plus disposé à pardonner certaines erreurs alors que le parent peut se sentir dans l’obligation de sévir, de sanctionner pour éduquer l’enfant. Être ouvert, patient et compréhensif est plus facile pour le grand-parent, il va sans dire. Démontrer de la bienveillance aussi. Ne pas juger l’enfant, l’écouter, le laisser parler pour mieux le comprendre. Telles sont des qualités relationnelles que peut plus facilement manifester le grand-parent, et ce, même en communiquant des règles.

Être accueillant et ouvert versus communiquer des attentes

Dans le même sens que communiquer des règles de discipline à l’enfant, le parent lui communique aussi des attentes. Le grand-parent peut accueillir l’enfant tel qu’il est, avec ses limites et ses possibilités. Le parent, quant à lui, fait généralement des demandes à l’enfant pour transformer et dépasser certaines limites. Il désire que l’enfant fasse « bien », fasse « mieux » dans la mesure du possible, pour qu’il évolue. Ainsi, des attentes de performance peuvent être transmises à l’enfant par le parent. Bien que le grand-parent puisse adhérer, comprendre et participer dans cette dynamique, il peut aussi se montrer plus acceptant de manière inconditionnelle.  Il peut même aider l’enfant à s’accepter tel qu’il est avec ses capacités particulières. Comme il communique de l’admiration pour ce que l’enfant est dans l’ici- maintenant, il peut lui communiquer un message qui dirait « Je t’aime comme tu es! ».

Gâter l’enfant versus lui communiquer des règles à suivre au quotidien

Avec l’accord des parents, il n’est pas rare que le grand-parent transgresse certaines règles que le parent instaure au quotidien. Quand on est chez grand-papa et grand-maman, des choses sont permises qui ne le sont pas à la maison. On permet généralement aux grands-parents de « gâter » leurs petits-enfants, « gâter » par le temps disponible, par exemple. Chouchouter, choyer, offrir des choses spéciales font partie des prérogatives des grands-parents. Cela distingue les rôles des uns et des autres.

Se concentrer sur le présent versus se préoccuper de l’avenir de l’enfant

Voilà une autre grosse différence dans les rôles. Le parent dispose de 18-20 ans pour éduquer l’enfant et l’aider à devenir un citoyen efficace et responsable. Il s’applique à cette tâche de manière assidue. Le grand-parent peut se concentrer sur le présent et faire confiance pour l’avenir de l’enfant. Il a l’expérience de la vie. En ce sens, le grand-parent peut ne pas communiquer d’anxiété de performance à l’enfant alors que le parent se préoccupe de l’avenir de ce dernier sachant qu’il prépare l’avenir de demain.

Communiquer une connaissance approfondie du parent au petit-enfant

Le grand-parent est bien placé pour faire comprendre au petit-enfant certains enjeux qui se posent pour le parent. En effet, il a la connaissance approfondie de son enfant devenu parent, l’ayant accompagné depuis le début de sa vie. Il peut aider le petit-enfant à comprendre son parent dans certaines circonstances, encore plus lorsque des problèmes surgissent.

Aider dans certaines situations pour trouver des solutions

Combien souvent le grand-parent peut aider à dénouer des impasses en proposant son aide pour garder les petits-enfants, en communiquant ses connaissances et son expérience sur un sujet, en aidant à prendre du recul face à des situations problématiques! Le grand-parent est alors très utile et son aide, comme son expertise, sont appréciés du parent. Le grand-parent peut aussi aider l’enfant à surmonter certaines difficultés en lui enseignant certaines habiletés en lien avec son expérience.

En conclusion, comme nous le voyons, les rôles du parent et du grand-parent se rejoignent face à certaines composantes et se distinguent beaucoup face à d’autres. Pourtant ces rôles sont grandement complémentaires. Par leurs différences, ces rôles permettent de réunir des tendances opposées et ainsi d’équilibrer ce que le petit-enfant reçoit de ces influences si marquantes et si fondamentales. Notre société aurait avantage à reconnaître ce rôle important des grands-parents. Et comme c’est si agréable d’être grand-parent, à nous de profiter de la chance que l’on a d’établir une relation privilégiée avec nos petits-enfants!

Un merci spécial à Papilou et Mamilou, ainsi qu’à Mamie Rita, pour avoir partagé leur expérience de grands-parents et pour avoir fait des commentaires pertinents en faisant la lecture critique de ce texte.

Par Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

 

© Vie de Grands-Parents 2022