ARTICLE

Les liens

Ça faisait longtemps que MaDouce me demandait de sortir le gros bac rempli de photos d’enfance de sa mère.  Après plusieurs demandes, j’ai donc décidé de lui faire ce plaisir.

On se dépêche, on soupe, le bain, le pyjama et on plonge dans les souvenirs.

De me voir, sa Mamie, enceinte de sa mère, 27 ans, pas une ride….même moi j’ai eu un choc !! Ça fait quand même 30 ans cette année que j’ai accouchée de ce premier bébé.  Elle voit son papy, sa famille élargie, elle y prend vraiment plaisir et pose un million de questions.

Jusqu’à temps qu’elle tombe, vraiment par hasard, sur une enveloppe contenant des photos de son propre baptême.

Elle les regarde, une par une, et je sais tellement sur laquelle elle tombera dans quelques secondes…une photo de son père.  Celui qui ne lui a pas donné signe de vie depuis 3 ans cette année.  Elle prend la photo dans ses mains, la regarde, la scrute.  Elle est sérieuse, sans émotions; elle me regarde et me dit : Mamie, je le reconnais presque pu.  Je la rassure en lui disant que c’est normal, étant donné que ça fait longtemps.  Elle remet les photos dans l’enveloppe.  Quelques minutes plus tard, elle la reprend  et me dit : je veux juste compter les photos.  MaDouce, tu as le droit de vouloir regarder à nouveau les photos de ton père.  Ce qu’elle a fait une seconde fois.   Elle n’a pas demandé à les garder, n’a pas dit qu’elle s’ennuyait, qu’elle aimerait le revoir.

A 8 ans, trois ans sans voir quelqu’un c’est long.  Pas de lien qui se créé, les souvenirs sont trop loin, pas assez marquants dans sa courte vie.   Elle ne s’identifie plus à lui.  Elle choisit même de prendre le nom de famille de sa mère dans ses cahiers d’école.  Elle dit qu’elle préfère le nom de sa  mère parce qu’il est plus facile à écrire que le sien, celui de son certificat de naissance.

Je sais bien qu’un jour il refera sûrement surface, il la reverra.  Et il devra s’expliquer; il trouvera qu’il y a beaucoup de questions dans cette petite tête là qu’il n’aura pas vue depuis longtemps.

Voilà pourquoi, les liens familiaux sont si importants; créé des souvenirs est le plus bel héritage qu’on peut laisser à nos petits.  Les rituels familiaux aussi sont importants.  Pour elle, Noel s’est toujours déroulé au même endroit, mais pas cette année, COVID oblige.  Elle a trouvé ça particulier de passer un Noel sans sa famille élargie.  Être entourée de gens de tous les âges, des oncles, des tantes, des grands oncles, des grands-tantes, des vrais cousins, des cousins éloignés, chacun, chacune est important et amène sa touche personnelle dans la vie de cette petite.

Soyons des grands-parents donneurs de temps; ce temps qui nous manque tant quand on élève notre famille et qu’il est si agréable de retrouver quand on devient grands-parents.

© Vie de Grands-Parents 2021


Advertisement