ARTICLE

Comment enlever un bouchon de cire dans l’oreille

Alors que nous évitons encore au maximum les visites à l’hôpital, il peut être utile de savoir quels gestes poser pour soulager une oreille obstruée.  Nous avons donc fait appel aux professionnels de la santé auditive d’Aures Fortin & Gendron, audioprothésistes afin de connaître les gestes à poser, mais également ceux à éviter pour déloger un bouchon de cérumen dans les oreilles.

Pourquoi nos oreilles se bouchent-elles ?

Les bouchons de cérumen, appelés aussi bouchons d’oreille ou bouchons de cire, sont inoffensifs et partent habituellement d’eux-mêmes avec le temps. Notre corps produit du cérumen afin de protéger le tympan des bactéries et des corps étrangers qui pourraient l’atteindre.

En général, la production de cérumen s’autorégule; la quantité produite par le corps est suffisante et la substance s’élimine d’elle-même. Par contre, chez certaines personnes, le cérumen est plus consistant et ne s’élimine pas de façon naturelle par le conduit auditif, d’où la formation d’un bouchon.

Celui-ci coupe une partie des sons naturels et des sons amplifiés par les appareils auditifs. Une intervention spécifique peut alors être nécessaire pour déloger le bouchon.

Avant de vous lancer et d’essayer de soulager votre oreille vous-même, renseignez-vous sur la bonne façon de faire. Le bouchon de cire n’est pas dommageable en lui-même; malgré l’inconfort, le plus grand danger pour votre oreille, c’est vous !

Laisser le temps faire son œuvre est une bonne stratégie à adopter. Si vous êtes très inconfortable ou impatient, il est également possible de déloger un bouchon par soi-même.

Comment enlever le bouchon de cérumen ?

Ce n’est pas une mauvaise idée en soi d’essayer de déloger le bouchon de cire par soi-même, surtout dans une période où l’on souhaite limiter nos visites dans les cliniques médicales et hôpitaux en raison de la COVID-19. Il convient toutefois d’être très prudent dans la manière de le faire.

Il est important de savoir qu’il ne faut surtout pas utiliser de cotons-tiges (Q-Tips). Les risques de pousser le cérumen encore plus loin sont trop élevés, tout comme ceux d’irriter et de blesser votre conduit auditif.

Recette maison pour déloger un bouchon

Matériel requis :

●        Huile non parfumée (ex. : huile d’olive, huile minérale, huile d’amande) ou produit spécialisé vendu en pharmacie

●        Compte-gouttes

Procédure à suivre 2 fois par jour pendant une semaine maximum

  1. Penchez la tête de façon à ce que l’oreille bouchée soit face au plafond;
  2. À l’aide d’un compte-gouttes si possible, versez dans votre oreille 3 à 4 gouttes d’huile non parfumée;
  3. Redressez doucement votre tête afin de permettre à l’huile de pénétrer le plus loin possible dans votre conduit auditif;
  4. Tirez le pavillon de votre oreille (partie externe supérieure) vers le haut pour redresser votre canal auditif;
  5. Penchez à nouveau votre tête et maintenez cette position de 5 à 10 minutes afin de permettre un écoulement par gravité de l’huile vers l’intérieur de votre canal auditif;
  6. Massez-vous légèrement l’arrière de l’oreille.

Si vous n’observez pas d’amélioration après une semaine, c’est qu’il vous faut consulter un professionnel.

VOUS PORTEZ UN APPAREIL AUDITIF ? LA MARCHE À SUIVRE

●      Vous devez retirer votre appareil avant de verser l’huile dans votre oreille et attendre plusieurs heures avant de remettre votre appareil.

●      Il est donc conseillé de limiter le traitement à une fois par jour, au moment du coucher.

●      Si vous souhaitez faire un autre traitement le matin, vous devrez remettre votre appareil en début d’après-midi seulement.

Pourquoi ces recommandations ? Parce que l’huile encrasse le filtre de l’appareil et pourrait endommager votre écouteur. Prenez donc toutes les précautions nécessaires et suivez nos conseils afin de protéger vos précieux appareils.

 

Consultez un professionnel

Si le temps n’a pas fait son oeuvre, que vous n’êtes pas à l’aise d’essayer de déloger le bouchon vous-même ou que le traitement proposé plus haut ne fonctionne pas, n’hésitez pas à aller consulter un professionnel.

Une rencontre en CLSC avec une infirmière est la ressource la plus accessible pour déboucher une oreille obstruée par un bouchon de cérumen. Si votre bouchon de cérumen est lié à une condition médicale, l’oto-rhino-laryngologiste (ORL) sera le professionnel recommandé pour enlever le bouchon de cire.  Vous pouvez également vous référer à l’avis de l’un de ces professionnels:

  • Votre médecin de famille
  • Le pharmacien
  • L’audiologiste
  • L’audioprothésiste

→ Pour connaître la différence entre un audioprothésiste, un audiologiste et un ORL, consultez notre article à ce propos

L’apparition de bouchons de cire dépend de plusieurs facteurs, qu’ils soient liés à la biologie pure ou à nos comportements et pratiques d’hygiène. Voici certains cas où les personnes sont plus sujettes à l’apparition de bouchons :

  • Si vos oreilles produisent naturellement beaucoup de cérumen ou ont beaucoup de poils dans les conduits auditifs externes
  • Si vous portez un appareil auditif ou utilisez fréquemment des bouchons de protection contre le bruit
  • Si vous n’assèchez pas bien vos oreilles en sortant de la douche, du bain ou de la piscine

Bien assécher l’extérieur de ses oreilles au sortir de la douche ou du bain avec une débarbouillette est donc la meilleure façon de prévenir l’apparition de bouchons de cérumen.

Il est important de le répéter: il est déconseillé de nettoyer les oreilles avec des cotons-tiges (Q-Tips) ou d’insérer tout autre objet — même une débarbouillette — à l’intérieur du canal auditif, au risque de l’endommager.

Mieux comprendre le rôle du cérumen, ce mal-aimé, dans la santé de vos oreilles et adopter des comportements qui préserveront votre oreille, et surtout, votre audition, vous permettront sans doute de réagir adéquatement si vous êtes confrontés à un fameux bouchon!

Stéphane Fortin, audioprothésiste chez Aures Fortin & Gendron, audioprothésistes

Références utilisées pour cet article :

Méthodes de soins infirmiers, irrigation de l’oreille. Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux [AQESSS]. (2011).

© Vie de Grands-Parents 2020