ARTICLE

Prendre soin de sa santé après 50 ans

 

Ce n’est pas un secret pour personne qu’avec la cinquantaine, un certain ralentissement se fait sentir, tant au niveau physique que mental. Il convient alors de faire un peu plus attention à soi, par exemple en pratiquant une activité physique qui vous plaît, en cuisinant des menus équilibrés et en portant une attention particulière aux éléments stressants de votre vie.

 

L’activité physique

Pratiquer une activité physique sur une base régulière est bénéfique pour le corps tout entier. Entre autres, celle-ci permet de renforcir les muscles et les articulations en les gardant fonctionnels et d’entretenir la bonne santé des os. Elle affaiblit également le risque de développer des maladies cardiovasculaires ainsi que le diabète, et empêche une prise de poids importante. Au niveau mental, l’exercice physique protège de la dégénérescence du cerveau, c’est-à-dire de troubles cognitifs ou de la démence. La natation, le vélo ou la marche sont des activités à privilégier pour se garder en santé. Pour ceux et celles qui n’aiment pas le sport, sachez que faire du jardinage, du ménage ou autres petits travaux dans la maison ou à l’extérieur sont aussi efficaces, car votre corps est en train de bouger. S’occuper de vos petits-enfants peut même s’avérer un sport assez intense!

 

L’alimentation

Une alimentation saine est toujours de mise, mais passé 50 ans, elle devient nécessaire. En effet, manger des fruits et des légumes remplient d’antioxydants prévient le vieillissement des cellules du corps. Encore une fois, manger des aliments sains aide à prévenir un affaiblissement des muscles, des articulations et des os. Les protéines que l’on peut retrouver dans les viandes, les œufs et le poisson sont excellentes pour les muscles, le cerveau et le système immunitaire. Les omégas 3, qui se retrouvent dans le poisson ou l’huile d’olive, sont approuvés depuis longtemps quant à leurs bienfaits au niveau du cœur, de la mémoire et de la prévention de l’Alzheimer. Préférez la cuisine maison, plutôt que le restaurant ou les plats prés cuisinés, afin de contrôler la quantité de sel et de sucre que vous ingérez, duquel une consommation accrue peut découler le diabète et l’hypertension. Vive les petits plats maisons réconfortants!

 

Le stress

Autour de 50 ans, la fatigue, autant physique que mentale, se fait de plus en plus omniprésente et remonter la pente est plus difficile qu’avant. C’est pourquoi il est essentiel de créer un équilibre entre le travail et les moments de loisirs ou de repos. Il faut s’assurer que vous dormez suffisamment et le nombre d’heures dont votre corps a besoin pour bien fonctionner. Se prévoir des pauses à l’horaire et prendre des vacances sont de bons moyens de gérer le stress.

 

Ce n’est pas facile pour tout le monde de vieillir. Parfois, même, il faut passer par une phase d’acceptation. Avec ces petits trucs énumérés ci-haut, il est cependant possible de vieillir en santé. Alors, pourquoi ne pas proposer à vos enfants de faire un peu de gardiennage, question de garder la forme et le moral!

© Vie de Grands-Parents 2021