ARTICLE

Vivre avec l’arthrose! Comment la prévenir?

On a bien souvent l’impression que l’arthrose ne touche que les personnes âgées. Bien sûr, elles y sont plus vulnérables, mais tout le monde peut en souffrir. Pourquoi? Comment donc la définir et surtout, comment la prévenir ?

 

Comment définir l’arthrose

 

L’arthrose se définie par une usure des articulations qui peut causer des douleurs. On sait que le cartilage s’amincit lorsqu’on vieillit, c’est pourquoi on a tendance à associer arthrose avec personnes âgées. Le stress que subit l’articulation augmente à mesure que le cartilage disparait, et prédispose à l’apparition de l’arthrose. L’arthrose peut également apparaitre suite à des traumatismes répétés que subit le corps, comme des chutes, une mauvaise posture ou de petits accidents, par exemple. Ces incidents viennent gêner votre mouvement normal au niveau des articulations et c’est ainsi qu’une forme d’usure peut se développer de manière localisée.

 

Un facteur génétique est aussi à considérer, de même que le surpoids, qui impose un plus grand stress aux articulations (on pense aux hanches, aux genoux, particulièrement). Une sur-utilisation des articulations comme lors de mouvements répétés peut aussi causer des lésions.

 

Voila toutes de bonnes raisons de faire un suivi avec son Docteur en chiropratique. L’objectif d’une intervention préventive avec votre chiropraticien est de restaurer une bonne mobilité articulaire et de maintenir une bonne souplesse musculaire.

 

Impacts de l’arthrose sur la santé

 

L’arthrose se caractérise par l’atteinte d’une ou de plusieurs articulations. Les zones principalement affectées sont les genoux, les hanches, les vertèbres lombaires et cervicales ainsi que les mains.

 

Voici quelques symptômes :

 

  • Douleur sourde profonde au repos, parfois vive à l’activité;
  • Raideur passagère après une période de repos;
  • Enflure des articulations (particulièrement de la main);
  • Sensation de bruit, de craquement ou de broiement lors du mouvement.

 

Un élément trompeur de cette condition est que la douleur n’est pas le reflet de sa gravité ; cela signifie que vous pouvez avoir beaucoup d’arthrose et ne pas avoir de douleur. Lorsque des changements de biomécanique et d’alignement se développent, les douleurs peuvent commencer à apparaître. Comme ce sont les muscles qui permettent de créer le mouvement articulaire, ils seront les plus affectés par ce changement. Certaines personnes compenseront bien ce déséquilibre par leur bonne santé musculaire mais pour d’autres, c’est à ce moment que des douleurs supplémentaires peuvent apparaître. La musculature sera progressivement surchargée menant à des tensions ou blessures directes aux muscles.

 

Comment prévenir l’arthrose?

 

  1. On surveille son poids

Sans être obsédé, on peut faire attention de maintenir un poids santé pour éviter que du poids en trop ne vienne créer un stress supplémentaire sur nos articulations. Une perte de poids de 5 % aiderait considérablement à diminuer la pression sur les articulations!

 

  1. On bouge!

On le sait : le sport, c’est bon pour tout et l’arthrose ne fait pas exception. Renforcer les muscles qui entourent les articulations permet de protéger ces dernières. Même si on est atteint d’arthrose, on continue de bouger (sous les bons conseils de notre chiropraticien, bien sûr) parce qu’immobiliser l’articulation touchée risque d’empirer la situation! Natation, vélo, yoga… il y a plein d’options.

 

  1. On ménage nos articulations

Le fait d’avoir une blessure à une articulation augmente les chances de développer de l’arthrose. Il en va de même pour les gens qui exécutent un travail répétitif, portent des charges lourdes ou subissent des vibrations. Pour les personnes qui se sentent interpelées, il est possible de prévenir et soulager les blessures en veillant à la santé de votre système musculo-squelettique. Ça vaut la peine! Consultez un Docteur en chiropratique!

 

  1. On mange bien

Comme pour le sport, on connait bien les vertus d’une saine alimentation. Mettez de la couleur dans votre assiette, utilisez des épices, diversifiez vos aliments et hydratez-vous bien!

 

Le diagnostic chiropratique

 

Le chiropraticien est un professionnel de la santé de premier contact : il peut donc être consulté à tout moment, sans avoir besoin d’être référé par un autre professionnel de la santé, outre les cas de CSST ou SAAQ. Ses compétences touchent les systèmes nerveux, musculaire et squelettique. De par sa formation, il est apte à poser le diagnostic chiropratique lui permettant de créer un programme de soins correspondant à votre condition physique, à votre âge ainsi qu’à vos objectifs de santé visés. N’hésitez donc pas à faire le bilan de votre état de santé avec votre chiropraticien.

 

N’hésitez pas à nous consulter.

Au plaisir de vous rencontrer!

Dre Joëlle Malenfant, Chiropraticienne

1316 Avenue Maguire

Québec, Qc

G1T 1Z3

581-742-4626

 

Références :

– Association des chiropraticiens du Québec

– Passeportsanté.net

© Vie de Grands-Parents 2019