ARTICLE

Petit manuel du web pour grands-parents branchés

Vous avez l’impression que vos petits-enfants parlent de pays lointains quand ils nomment des applications? Vous êtes tannés que vos enfants roulent des yeux quand vous ne faites que leur poser une question? Vous avez l’impression que ça va beaucoup, mais beaucoup trop vite (vous avez raison)?

On est là pour vous! Chez Vie des Grands-Parents, on le sait comment ça peut être mêlant tout ça. Nous-mêmes, on n’arrive plus à suivre nos ados! On a donc pensé vous faire un petit lexique branché, question que vous ayez l’air d’un vrai Génie en herbe du web au prochain souper de famille!

Facebook

Le plus connu, probablement, de tous les réseaux sociaux. Vous y êtes probablement, sinon rejoignez-nous sur notre super page Facebook : https://www.facebook.com/ViedeGrandsParents/

Un bon moyen de rester en contact, autant avec notre famille qu’on voit à Noël que notre amour de jeunesse qu’on a rencontré lors d’un voyage en Allemagne à 18 ans (let’s go les retrouvailles 😉 On peut y mettre des statuts, des photos, des vidéos. Il y a un fil d’actualité où défilent les nouvelles de nos « amis » Facebook triés par un algorithme [ce qui explique qu’on voit souvent les mêmes affaires]. Attention aux fausses nouvelles : ce fil-là n’est aucunement approuvé par un professionnel des médias… on y trouve de tout.

Instagram

Un genre d’équivalent de Facebook, mais qui fonctionne surtout par l’image. Le focus principal est sur les photos partagées. On peut tout de même s’y envoyer des messages en privés ou écrire des commentaires sous les photos publiées par nos amis. Ici, plutôt que des « amis » on parle de « followers », c’est-à-dire des gens qui suivent notre profil et y sont abonnés. Vous pouvez recevoir des demandes pour qu’on s’abonne à votre profil si votre profil est privé, mais s’il est public, tout le monde peut choisir de vous suivre. Vous aurez probablement plus d’amis inconnus sur ce réseau, selon vos intérêts ou passions. Par exemple : si j’aime beaucoup les photos d’animaux, Instagram me suggérera des profils qui en partagent beaucoup, et je pourrai aller explorer les profils de gens que je ne connais pas, mais qui ont les mêmes intérêts que moi. Attention à la pub cachée ici : vous pouvez surveiller les partages d’influenceurs [des gens qui ont beaucoup de followers et gagnent leur vie avec l’argent qu’ils reçoivent pour parler d’un produit sur leur page], car ils doivent écrire dans les commentaires que cette publication a été commanditée. On peut le voir par les mots-clics [# ou hashtags] qui sont des mots cliquables qui regroupent les publications autour du mot choisi.

Snapchat

Application qui permet d’envoyer des photos ou messages vidéo qui seront disponibles pour un temps limité. Exemple : Votre fille Florence vous envoie une vidéo de ses trois princesses en costumes d’Halloween qui dansent sur la macarena. Vous regardez la vidéo, mais elle aura disparu si vous voulez la montrer à mononcle Jean-Lou quand vous irez le visiter au CHSLD la fin de semaine prochaine.

LinkedIn

C’est le réseau social professionnel, qui sert principalement à mettre de l’avant son CV et ses compétences professionnelles. On peut y dresser la liste des emplois qu’on a occupés, collectionner les recommandations de gens qui ont travaillé avec nous, et chercher des emplois aussi.

Twitter

L’affaire dont semble parler Guy A. Lepage et les autres amis des médias à tout bout de champ. Des publications courtes [en 140 caractères] qui ont même déjà servi à publier des romans sous cette forme. Surtout utilisé par les journalistes ou personnalités publiques pour se prononcer sur des sujets d’actualité. Vous pouvez entrer en contact avec Pénélope McQuade pour lui dire que vous aimez sa coupe de cheveux, si ça vous tente. Donald Trump est aussi malheureusement bien connu sur cette plateforme pour ses tweets spontanés qui créent la controverse.

YouTube/Youtubeur

C’est une chaîne d’hébergement de vidéos… [pas des vidéos qui font dodo dans des sleepings bags, évidemment] on peut commenter sur les vidéos des autres et aussi avoir sa propre chaîne. C’est grâce à cette plateforme que les Youtubeur sont devenus un véritable phénomène. Certains partagent des morceaux de leur quotidien tout simplement et sont devenus de véritables stars, surtout chez les jeunes. Encore une fois : attention à la publicité cachée sur ce genre de chaîne : certains influenceurs sont payés pour parler d’un produit et vous encouragent à l’acheter parce que ça a changé leur vie, mais c’est une pub comme une autre!

Les applications

Non, ça ne veut pas dire qu’on s’applique à quelque chose. C’est les petites icônes sur le iPad ou le téléphone qui nous permettent, principalement, de TOUT FAIRE. Je dis TOUT, et je suis sérieuse : commander de la nourriture, des vêtements, trouver un endroit pour recycler quelque chose, évaluer combien de balles de laine vous aurez besoin pour tricoter un gilet pour Jérôme, méditer, valider les prix de billets d’avion… TOUT. Si vous pensez à un besoin, il existe une application pour ça. Ça vaut la peine de chercher!

Ça peut sembler mêlant, encore et toujours… ce l’est pour nous aussi! Le plus facile, c’est souvent d’aller explorer prudemment, de voir si le réseau choisi nous convient, si on s’amuse avec ou si ça nous déprime. Rien ne nous oblige! Ces réseaux et applications servent à entretenir des liens, c’est tout ce qui compte!

© Vie de Grands-Parents 2019