ARTICLE

Lectures d’été québécoises pour toutes les générations

L’été est la saison pour lire sur le bord d‘un lac, sur le patio, et où bon vous semblera avec toute la famille. Quelques choix de notre équipe pour la belle saison.

Le p’tit Train du Nord nous fait revivre une grande époque de découverte, celle du chemin de fer. Félix l’a chanté, ce petit train du nord, qui parcourait 284 kilomètres dans les Laurentides pour apporter des gens et des marchandises dans les pays d’en haut. Le p’tit train du Nord est un magnifique album illustré pour petits et grands qui vous propose une balade dans nos magnifiques Laurentides de la belle province de Québec. Une balade dans le temps, car il a été en service de 1876 à 1981, et notre équipe a eu la chance de le prendre à l’hiver 1979, lors d’une fin de semaine de ski organisée par un groupe de profs de mon collège. De St-Jérôme à Tremblant. Une idée du curé Labelle comme nous le montre la série Les pays d’en haut sur nos petits écrans. Il finira par se rendre à Mont-Laurier en 1909. C’est plus de 200 kilomètres de voie. Dans l’album, de gare en gare à partir de Mont-Laurier, le train va accueillir les animaux de la région d’où l’on suivra leurs péripéties jusqu’à leur arrivée à Saint-Jérôme. Il en reste des gares, et celle de Val-David sert de service touristique. Selon notre équipe majoritairement composée de profs de tous les niveaux académiques, c’est un livre coloré et ludique parfait pour découvrir les Laurentides, sa faune et son patrimoine. Il y a 65 photos pour exercer votre sens de l’observation, idéal pour regarder cela en famille.

Isabelle Charbonneau, aux éditions du Grand Élan. Pour en savoir plus, passez voir leur site. https://editionsdugrandelan.com/

Notre deuxième suggestion nous fait réfléchir et nous invite à la contemplation de la nature : Les Gardiens silencieux. Journal d’une passionnée de la nature, elle la peint et nous la décrit. Une artiste multidisciplinaire part des îles et se retrouve dans les Laurentides. Elle y découvre les marécages, la nature et la géographie, qui sont des leçons de patience comme elle dit. Avec ses photos et ses textes, elle nous révèle un monde fascinant. Des heures, des journées et des années d’observation en solitaire ont permis la création de ce journal de bord qui dépeint, avec humour, poésie et une très grande sensibilité, un monde si près de nous, mais que l’on connaît si peu. En une série de tableaux, Martine Cyr nous entraîne dans l’univers des grands marécages et nous invite à y observer la vie et la mort à travers une biodiversité des plus surprenantes. Un beau livre à donner en cadeau ou pour se faire un cadeau, et pourquoi ne pas trouver un marécage pour le lire. Ce livre a fait l’unanimité.

– Martine Cyr, Préface de Mario Cyr, qui comme elle vient des îles de la Madeleine, et avec la participation de Richard Desjardins. 202 pages éditions du Grand Élan. Pour en savoir plus sur l’auteure et son projet, passez voir son site : elle a une galerie de peintures à Val-David au cœur du village. http://martinecyr.com/demarche-artistique/

Le 3e est un voyage : Volcan se passe au Guatemala. L’auteur, suite à une rupture amoureuse, part pour un pays touristique qui n’est pas sans danger, le Guatemala. Il y fera des rencontres avec des sites et des gens uniques! En partie réalité, en partie fiction, c’est un voyage plein d’humour et de découvertes qu’Ugo Monticone nous raconte avec son talent d’écrivain. Auteur, conférencier et globe-trotter, il parcourt le monde pour s’inspirer. Il propose avec Volcan un roman décapant, teinté d’humour et de découvertes, qui nous mène au cœur des Amériques, berceau de la civilisation maya.

219 pages, pour retrouver l’essentiel de la vie, en voyage ou au retour. Aussi aux Éditions du Grand Élan.

Et un 4e pour terminer, comme l’été dure quelques mois : le dernier Louise Penny, cette auteure qui fait connaître la région des Cantons de l’Est dans le monde entier depuis des décennies. Son inspecteur reprend du service au royaume des Aveugles. 14e volume de la série qui a été vendue à 7,5 millions de copies jusqu’à maintenant, surtout en langue anglaise. Cette fois, Penny nous raconte une histoire d’héritage séculaire et la suite de la recherche d’une drogue, le carfentanil, qui existe malheureusement. Convoqué dans une vieille ferme abandonnée, Armand Gamache apprend qu’une parfaite inconnue l’a choisi comme exécuteur testamentaire avec Myrna Landers, la libraire de Three Pines, et Benedict Pouliot, un jeune entrepreneur. Intrigués, tous trois acceptent ce rôle et découvrent des clauses tellement insolites qu’ils doutent de la santé mentale de la défunte. À moins qu’elle ne soit, au contraire, particulièrement lucide et consciente du danger qui pèse sur ses héritiers? Telle est l’intuition de Gamache qui se méfie davantage des évidences depuis que, sur un autre front, il a sacrifié sa carrière pour lutter contre le narcotrafic. Pour faire la lumière sur ces deux affaires, l’ancien chef de la Sûreté du Québec n’a d’autre choix que de se lancer dans une course contre la montre… et contre la mort. Un livre plein de rebondissements!

448 pages chez Flammarion Québec pour la traduction.

André Maccabée et Amélie Lacroix Maccabée

 

© Vie de Grands-Parents 2019