ARTICLE

Mes livres sonores : une collection pour créer des liens  

La collection Mes livres sonores est parfaite pour créer des liens avec vos tout-petits dès leur naissance. Un bébé peut ressentir, découvrir et faire des sons. L’exploration des bruits, des sons et de la musique est donc un bon moyen pour communiquer. Et plus tard, il pourra apprendre un instrument et devenir le prochain Alexandre da Costa. Mais écouter avec lui ou elle de la musique est toujours un moment privilégié avec un enfant et favoriser une bonne communication et un lien d’attachement grand-parent/enfant.

La collection Mes Livres sonores, dont celui sur le violon avec 6 des plus belles musiques au violon, des dessins qui vont avec le thème (et un aspect « cherche et trouve » car parfois le bouton pour démarrer la musique n’est pas évident à trouver!) est parfait pour les 3 mois et plus. Le choix des morceaux est intéressant : Kalinka, le Tango de Isaac Albeniz, Le chant du cygne de Schubert, un extrait des 4 saisons ou encore la Symphonie n° 40 de Mozart.

Selon notre équipe de profs retraités, parmi lesquels un enseignant de musique, les bienfaits de l’intégration de la musique dans le quotidien de l’enfant sont nombreux. L’éveil aux sons et à la musique contribue à la détente, à l’écoute, à la coordination motrice, aux habiletés intellectuelles et au développement du langage verbal, social et affectif. Que demander de plus! Un enfant ayant été en contact avec la musique, et donc stimulé par elle pendant sa tendre enfance, aura plus de facilité à s’adapter à son environnement au moment de son entrée à l’école, puisque son écoute, sa concentration et sa curiosité auront été sollicitées. Et Amélie vous recommande aussi les classiques paru l’an dernier de la même équipe.

Textes et conception : Marie Deloste. Illustré par Estelle Chandelier, les piles sont comprises. Aux éditions Thomas Jeunesse.

Collaboration spéciale : Amélie Lacroix Maccabée, notre chroniqueur musical Jean-Robert Dupont et Pierre Murphy prof de musique de haut niveau retraité.

 

 

© Vie de Grands-Parents 2020