ARTICLE

Prendre le temps de vivre et de manger en famille en 2019

Nous vous souhaitons en 2019 de prendre le temps de vivre et de manger, de déguster des mets et des vins en famille et avec vos amis. Triste constat, en 2019, nous mangeons de plus en plus vite et de plus en plus mal. Je suis toujours surpris de voir les files de gens qui mangent dans leurs véhicules ou qui attendent dans des restos rapides pour avoir un repas… leur véhicule a parfois l’air d’une chambre d’ados! Quelle triste vie, non? Dans ma famille, avec les parents et amis, le repas est quelque chose de sacré. Avec mes filles, nous prenons toujours le temps d’au moins un repas par jour tous ensemble, parfois deux, et ce, depuis toujours (du moins, quand elles sont présentes à la maison!).

Les repas servent souvent à faire le bilan de la journée, à planifier, à parler de nos problèmes, à s’amuser, le tout dans une belle ambiance. Il faut apprécier ces moments de vie! Malheureusement, les Québécois les laissent filer depuis des décennies. Selon des études récentes, nous sommes au 29e rang dans ce domaine, nos voisins américains loin derrière nous.

Les vieux pays, comme la Grèce, l’Italie et la France sont des exemples à suivre dans ce domaine, puisqu’on y prend 1 h 30 pour le repas en moyenne. D’ailleurs, c’est aussi bon pour la santé de manger lentement en discutant de la vie. Heureusement, pour de nombreuses raisons, les personnes de notre génération mangent plus lentement, et ce n’est pas toujours une question de dents, de problèmes digestifs ou autres… tant mieux, puisqu’il faut consacrer plus de temps au repas. Certains enfants ne terminent jamais leurs plats, prennent 5 à 10 minutes à peine pour manger. Autant prendre des repas liquides ou en comprimés… comme on le prédisait dans les ouvrages de science-fiction quand j’étais petit!

Le truc pour y arriver? Mettre une règle : personne ne sort de table avant que tout le monde ait terminé. Proposer à chaque membre de la famille de raconter un événement marquant de sa journée. Faire découvrir des mets du monde entier, ou des nouveaux légumes. Ça devient comme un jeu, de découvrir de nouvelles saveurs, même si parfois on doit se boucher le nez, comme ma grand-mère faisait dans le temps avec nous!

Manger lentement peut être bon pour vous, et pour la société. Prenez le temps de déguster, n’avalez pas comme un ogre, sinon vous allez avoir des problèmes de poids et de digestion. Et plus vous mangez lentement, plus vous allez être rassasié rapidement et à l’écoute de vos signaux de satiété. Pour nous, ça a aussi un fort impact social, parce qu’on communique autour du choix de vins, et on discute plus intelligemment quand on prend le temps. Il n’y a que des bienfaits à manger lentement, tout en n’oubliant pas de boire de l’eau entre les services! Une étude américaine nous dit que prendre un repas en famille par jour réduit l’obésité, c’est impressionnant, non?

Bon appétit en famille!

André Maccabée, Journaliste-sommelier et toute son équipe

© Vie de Grands-Parents 2019