ARTICLE

Terre Innue présente l’Histoire Crochie : un devoir du prof d’Histoire retraité 

Terre Innue, société autochtone de production située à Maliotenam sur la Côte-Nord, est heureuse d’annoncer le lancement du premier volet de son grand projet transmédia et multiplateforme Laissez-nous raconter, une série balado intitulée Laissez-nous raconter l’histoire crochie. Une série de 11 épisodes de 25 minutes qui décolonise l’histoire un mot à la fois. Animée par la poétesse innue Marie-Andrée Gill, la série est produite par Terre Innue en collaboration avec Radio-Canada Ohdio. Le tout est mis en ligne depuis le 21 juin, Journée nationale des peuples autochtones.

Notre histoire collective a été crochie par des siècles de colonisation et par les manuels d’histoire écrits et enseignés du point de vue des vainqueurs. Cette distorsion a entraîné au fil du temps des conséquences qui perdurent encore aujourd’hui en chacun de nous. C’est par 11 mots que l’animatrice Marie-Andrée Gill et les communautés issues des Premières Nations au Québec et Labrador reprennent le bâton de parole pour partager avec le public leur vision du monde et leur version de l’Histoire. C’est ensemble qu’on décolonise nos esprits pour redresser l’Histoire… un mot à la fois. Les réalisateurs Brad Gros-Louis et Karine Lanoie Brien ont parcouru 8000 kilomètres en auto, en train et en avion pour aller à la rencontre de 70 femmes et hommes de 18 communautés des Nations Abénakise, Anishnabe, Attikamekw, Crie, Innue, Malécite/Wolastoqiyik, Mig’mak, Mohawk, Naskapi et Wendate. Dans chaque épisode, ils décolonisent avec émotion, humour et vérité, un MOT qui a besoin d’être revu et décrochi. Ces 11 mots (qui correspondent à un épisode chacun) sont : Découverte I Sauvage I Pocahontas I Dieu I Obéir I Réserve I École I Nom de famille I Indian Time I Bannique I Réconciliation.

« Pendant longtemps les autres ont parlé pour nous, mais là on est prêts à prendre le bâton de parole pour raconter notre version de l’histoire » affirme l’animatrice Marie-Andrée Gill pour qui c’est la première expérience derrière le micro. Ce balado s’inscrit dans un grand projet transmédia et multiplateforme intitulé Laissez-nous raconter dont le vaisseau amiral est une série documentaire télé qui sera tournée dès l’automne prochain pour être diffusée à Radio-Canada et CBC en 2022.

Les 11 Premiers Peuples au Québec et Labrador – Abénakis, Anishnabe, Atikamekw, Cri, Innu, Inuit, Malécite/Wolastoqiyik, Mi’gmaq, Mohawk, Naskapi et Wendat – nous racontent, à leur manière et de leur point de vue, leur vision de l’Histoire. Pour décoloniser l’imaginaire collectif des préjugés, omissions et aberrations à l’égard de ces Premiers Peuples que des décennies d’enseignement ont perpétués. Ils nous racontent leurs systèmes de valeurs, leurs visions du monde, leurs mythes et légendes, leurs blessures et leurs espoirs. Rétablir l’Histoire, enrichir le récit collectif : voilà la mission de Laissez-nous raconter. À une époque où plus que jamais l’humanité est en quête de sens et de justice, alors que la Terre-mère, est en danger, les savoirs des Premiers Peuples doivent être écoutés.

Ce projet est le fruit du rêve du regretté Réginald Vollant, frère de Florent, cofondateur et âme de Terre Innue. Homme rassembleur et charismatique, il nous a quittés trop tôt le 6 août 2018. Son legs est maintenant porté par une équipe d’Autochtones en grande majorité et d’alliés non Autochtones résolument dédiés à réaliser son rêve.

Plusieurs déclinaisons multimédia et numériques émergeront de ce vaste projet et la série balado en est la première réalisation.

Une production de Terre Innue en collaboration avec Radio-Canada Ohdio

André Maccabée et toute son équipe qui comprend deux personnes d’origine autochtone.

 

 

© Vie de Grands-Parents 2020