ARTICLE

Visiter une vinaigrerie dans l’Île en famille

Pendant la belle saison, nous pouvons visiter des fermes et des entreprises agricoles de transformation de produits, dont celle-ci qui est sur l’île d’Orléans, et qui peut faire une étape d’une journée intergénérations de découvertes dans l’île, surtout si vous demeurez dans la région. Les propriétaires Du Capitaine ferme et vinaigrerie, Vincent Noël et France Gagnon, nous ouvrent leur coffre aux trésors, profitent du lancement de trois nouveaux vinaigres et de leur réouverture pour nous faire découvrir leurs produits.

Le maître vinaigrier nous a fait parvenir 3 produits inédits :

Vinaigre au mélilot bio

Également nommée p’tite vanille du Québec, cette herbe parfume le vinaigre d’un léger vanillé.

Vinaigre à l’ail noir

L’idée provient de Jean-François Émond, propriétaire de L’ail de l’île. C’est un heureux mariage entre le sucré de l’ail noir et l’acidité du vinaigre.

Vinaigre à l’épinette bio

Certes le plus surprenant. Les bourgeons d’épinette donnent au vinaigre une fraîcheur insoupçonnée. Son goût ajoute du piquant à toutes les recettes boréales de viandes sauvages. Cela sera idéal pour notre gibier.

Ces trois nouveaux vinaigres s’ajoutent aux existants. Ce qui porte à dix-sept la vaste gamme de vinaigres Du Capitaine, tous aussi uniques les uns que les autres : 4 balsamiques, 2 cassis, 2 gadelles, 2 pommes, 1 framboise, 1 miel, 1 vanille, 1 érable. Nous en avons eu 7 en portion dégustation de 50 ml dont les 3 nouvelles. Les trois sont excellents et nous ne pouvons pas choisir un préféré… Le tour de l’île vous permet de visiter les installations Du Capitaine — ferme, cultures, vinaigrerie et cuverie — dans le bucolique village de St-Jean. Les visiteurs auront l’opportunité d’accompagner les artisans sur les lieux mêmes où la magie opère. Ils découvriront l’époque des maîtres vinaigriers, le processus de transformation des fruits en alcool ainsi que leur fermentation lente, naturelle et sans filtration. Les horaires étant variables, il est recommandé, avant de se déplacer, de réserver (418.596.2614) ou de consulter le site internet, ou le Facebook, de la vinaigrerie Du Capitaine. Du 25 juillet au 10 août, les visiteurs seront invités à apporter pique-nique et chapeau de paille, car après les fraises et les framboises, ce sera le temps de l’autocueillette du cassis, petits fruits si bons pour la santé et cultivés biologiquement. Les terres Du Capitaine sont suffisamment vastes pour que la distanciation soit respectée.

À la boutique, les produits faits à la ferme à base de cassis côtoient les surprenants vinaigres Du Capitaine. Du petit pot de beurre, au ketchup en passant par la moutarde, la sauce aigre, les tartinades, les gelées, le sirop et les coulis… rien n’a été négligé! Sous peu, ils auront des produits avec de l’alcool. La boutique champêtre est ouverte du jeudi au mardi. Le mercredi elle est fermée, mais l’équipe est en production à la ferme, une occasion idéale d’aller les visiter.

Leurs formats (50 ml) s’apportent bien au chalet ou en camping, ce que nous avons fait. Nous y passerons lors de notre prochaine tournée dans la région, le plus vite possible. On peut commander en ligne, ils livrent! Des recettes sont sur leur site. Leurs produits sont aussi en vente dans quelques points de vente.

André Maccabée et les chefs, des Disciples de Dyonisos.

 

© Vie de Grands-Parents 2020