ARTICLE

Démence et Alzheimer : parlons de prévention

Démence et Alzheimer : parlons de prévention

La santé cognitive serait connue pour être la plus grande préoccupation en santé du vieillissement. Sachez qu’il est possible de diminuer les risques de maladies cognitives avec de saines habitudes de vie.

Deux facteurs à prioriser

Publiée le 21 août 2018, une étude menée par l’Université de Bordeaux présentait des résultats positifs concernant les effets de la santé cardiovasculaire sur la réduction des risques de démence. Pour en arriver à ces résultats, sept indicateurs choisis (alimentation, activité physique, pas de tabac, poids corporel idéal, cholestérol, glucose sanguin, tension artérielle) ont été testés sur une période de 16 années par 6 626 participants. Plus précisément, si un des indicateurs était optimal, on voyait une réduction de 10% liée aux risques de démence. Alors que si les sept indicateurs se trouvaient tous à un niveau optimal, les risques étaient réduits de 70%. Gardons en tête que si nous maintenons une bonne santé cardiovasculaire, les risques que nous développions la démence seront réduits.

On peut aussi prévenir les problèmes de démence et d’Alzheimer par l’alimentation. Une étude a présenté la diète MIND (Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay) comme étant la diète à prioriser. Celle-ci réduirait de 54% les risques de la maladie d’Alzheimer. Le but de cette diète est simple : mettre de l’avant des aliments de grande qualité tels que les grains entiers, les petits fruits, les légumes verts, les noix et le poisson. Afin de vous donner une idée précise, nous vous présentons les quantités recommandées.

À consommer chaque semaine :

  • Au moins 6 portions de légumes verts feuillus
  • Au moins 5 portions de noix
  • Au moins 2 portions de petits fruits
  • Au moins 3 portions de légumineuses
  • Au moins 1 portion de poisson
  • Au moins 2 portions de volaille

À consommer tous les jours :

  • Au moins 3 portions de grains entiers
  • 1 consommation de vin

Il est aussi conseillé de consommer le moins possible de viande rouge, de fromage, de beurre, de margarine, de desserts et d’aliments transformés.

Pensez aux produits naturels

Rappelons-nous qu’il est primordial d’avoir une bonne qualité de sommeil et de votre santé globale pour optimiser la santé du vieillissement. Vous pouvez donc faire l’essai de VitoliMD Sommeil et VitoliMD Bien vieillir pour pallier ces deux facettes. En ce qui concerne plus précisément le sujet abordé ici, VitoliMD Mémoire et santé cognitive vous aidera à améliorer vos fonctions cognitives, prévenir la perte de mémoire et prévenir les troubles cognitifs.

Voici les allégations permises par Santé Canada pour VitoliMD Mémoire et santé cognitive :

  • Aide à améliorer les fonctions cognitives chez l’adulte.
  • Aide à améliorer la mémoire chez l’Adulte.
  • Aide à prévenir une carence en vitamine B12 ou en vitamine D.
  • Fournit des antioxydants.

Références

– Samieri et al, 2018. Association of Cardiovascular Health Level in Older Age With Cognitive Decline and Incident Dementia, JAMA. 2018; 320(7):657-664.

– Morris, et al, 2015. MIND diet slows cognitive decline with aging. Alzheimers Dement. 2015 Sep;11(9):1015-22.

– Michael Nehls, 2016. Unified theory of Alzheimer’s disease (UTAD): implications for prevention and curative therapy. J Mol Psychiatry. 2016 Jul 15;4:3.

© Vie de Grands-Parents 2020