ARTICLE

Prévention : Où en sommes-nous?

« La prévention, ce n’est pas d’identifier les maladies plus tôt, c’est de réduire les risques avant qu’elles apparaissent. » – Dr. Alain Vadeboncoeur

On voit une grande différence entre notre médecine moderne et la médecine chinoise. Tout se trouve dans l’objectif de ces deux pratiques. En Chine, les médecins se concentrent sur le fait de garder leurs patients en santé, et non pas de simplement traiter les gens malades. Ceci serait même une question d’honneur pour eux. Alors que notre médecine moderne se penche grandement vers le diagnostic qui suggère que l’ajout d’un médicament est la solution. Ceci explique probablement le fait que nous sommes considérés comme la population qui consomme le plus grand nombre de médicaments. Pour plus de détails sur la surconsommation des médicaments chez nos gens vieillissants, voici quatre articles provenant de deux pharmaciens et un médecin :

  1. Le vieillissement et la consommation des médicaments
  2. Le vieillissement et la consommation des médicaments – Article 2
  3. Le vieillissement et la consommation des médicaments – Article 3 et
  4. Médicaments : c’est normal à votre âge?

Si on s’inspirait de la médecine chinoise et que nous nous concentrions plus sur la prévention, nous aurions ainsi plus de temps afin d’améliorer l’approche préventive. Évidemment, il serait important que les patients adoptent de nouveaux réflexes comme consulter son médecin pour rester en santé et non pas attendre de présenter des symptômes d’une quelconque maladie. En se référant seulement aux symptômes et non à la cause d’une maladie, on consomme des médicaments pour régler uniquement ces symptômes. Par exemple, au lieu d’améliorer la qualité de leur alimentation, les gens se feront prescrire des médicaments pour les brûlures d’estomac ce qui engendrera, à long terme, des carences en vitamines dues à la mauvaise adsorption de celles-ci. Notez que ceci est un exemple. Il existe des cas où ce genre de médicament est recommandé et essentiel. Nous pourrions aussi parler des problèmes de sommeil qui engendrent de l’hypertension et … Il est important de considérer que la prévention est l’affaire de tous, pas seulement des médecins et des pharmaciens, mais aussi des patients.

Pour introduire la prévention à notre quotidien, on peut s’imaginer que nous sommes gravement malades et que pour vivre en santé plus longtemps, il est nécessaire d’effectuer des changements positifs au niveau de nos habitudes de vie pour rectifier le tout. Voici donc quelques exemples qui démontrent que la prévention par les habitudes de vie peut aider à éviter plusieurs problèmes de santé :

  • Améliorez votre sommeil diminuera votre pression artérielle, vos risques de maladies cardiovasculaires, vos risques de vivre une dépression, des problèmes d’inflammation et la douleur.
  • Des nuits comptant moins de 5 heures de sommeil diminuent l’espérance de vie de 5 ans.
  • En améliorant légèrement votre alimentation, vous réduirez le risque de développer plusieurs maladies (Mercedes Sotos-Prieto et al, 2017).
  • Une trop faible consommation de grains entiers augmente les décès liés aux maladies cardiovasculaires (Meier et al, 2019).
  • L’activité physique réduit grandement les risques de démence et d’Alzheimer en vieillissant (Michael Nehls, 2016.).

Il est aussi possible de consommer des produits de santé naturels de qualité pour vous aider à améliorer vos chances de prévenir plusieurs maladies (ex : l’arthrite, l’ostéoporose, les maladies cardiovasculaires, le cancer de la prostate, la dégénérescence maculaire, etc.). En sélectionnant des produits naturels de qualité, vous vous assurez que ceux-ci apporteront les effets recherchés et qu’ils seront basés sur des études sérieuses. Si vous voulez plus de détails concernant la qualité des produits naturels :

  1. Qualité variable des extraits de plantes des produits naturels et
  2. Mieux comprendre la qualité Vitoli.

On peut conclure qu’en améliorant nos habitudes de vie et en utilisant certains suppléments naturels en prévention, notre qualité de vie sera allongée pour plusieurs années supplémentaires. On ne devrait donc pas attendre d’être malades pour prendre soin de nous et de notre santé. Conservez une belle qualité de vie et vivez pleinement!

 

 

Références :

  • Bungau S, Abdel-Daim MM, Tit DM, et al. 2019. Health Benefits of Polyphenols and Carotenoids in Age-Related Eye Diseases. Oxid Med Cell Longev. 2019;2019:9783429. Published 2019 Feb 12. doi:10.1155/2019/9783429
  • Chen P, Zhang W, Wang X, Zhao K, Negi DS, Zhuo L, Qi M, Wang X, Zhang, X. 2015. Lycopene and Risk of Prostate Cancer: A Systematic Review and Meta-Analysis. Medicine (Baltimore). 2015 Aug ; 94(33).
  • Mercedes Sotos-Prieto, Shilpa N. Bhupathiraju, Josiemer Mattei, Teresa T. Fung, Yanping Li, An Pan, Walter C. Willett, Eric B. Rimm, and Frank B. Hu. 2017. Association of Changes in Diet Quality with Total and Cause-Specific Mortality,” NEJM, July 13, 2017.
  • Michael Nehls, 2016. Unified theory of Alzheimer’s disease (UTAD): implications for prevention and curative therapy. J Mol Psychiatry. 2016 Jul 15;4:3.
  • Toni Meier, author Kira, Gräfe Franziska, Senn Patrick, Sur Gabriele I., Stang l Christine, Dawczynski Winfried, März Marcus E., Kleber Stefan, Lor kowski. Cardiovascular mortality attributable to dietary risk factors in 51 countries in the WHO European Region from 1990 to 2016: a systematic analysis of the Global Burden of Disease Study. European Journal of Epidemiology. January 2019, Volume 34, Issue 1, pp 37–55.
© Vie de Grands-Parents 2020