ARTICLE

Savoir dire la vérité, avec amour

Il n’est pas facile de prendre soin d’un parent vieillissant.

Il est encore plus difficile de leur dire que vous aussi, vous avez besoin d’aide.

On m’a demandé d’intervenir dans un dossier familial qui impliquait un père et ses trois filles, qui étaient devenues terriblement stressées par rapport à sa sécurité et santé. De plus toutes les trois étaient atteintes chacune d’une maladie chronique aiguë et, malgré tout, l’une d’entre elles devait porter le lourd fardeau de prendre soin de leur père, devenu de plus en plus fragile.

Elles étaient incapables d’être véritablement franches et honnêtes avec lui quant à leurs préoccupations car, évidemment, elles avaient peur de le blesser profondément dans son estime.

Donc, ils ont fait appel à mes services de spécialiste en transition domiciliaire afin que je puisse être la porteuse de leur message sous un chapeau extérieur et neutre. J’ai donc expliqué combien ses filles l’aimaient et souhaitaient plus que tout sa sécurité et son confort. Le père a bien compris ce message d’amour mais a toutefois continué à résister à l’idée de quitter sa maison confortable.

Je lui ai donc suggéré d’impliquer le CLSC et certains des services qu’ils offrent pour obtenir du soutien et pour commencer à mettre en place chez lui les ressources locales nécessaires pour lui permettre de continuer de vivre à la maison. Il a aussi été décidé, avec lui, de commencer à visiter des résidences dans son quartier afin d’être prêt, si jamais cela devenait nécessaire, à prendre une décision réfléchie. Les filles se sont senties soulagées, car elles avaient fait de leur mieux pour le savoir sécurisé.

Vous ne pouvez pas forcer quelqu’un à se plier à votre volonté. Vous pouvez seulement rester patient en maintenant une communication ouverte et aimante.

© Vie de Grands-Parents 2019