ARTICLE

Les problèmes de prostate: comment les prévenir?

La prostate : on entend beaucoup parler des problèmes qu’elle suscite, mais sait-on vraiment comment les éviter? Est-ce que c’est possible?? Vie de Grands-Parents fait appel à VitoliMD, son partenaire de choix pour tout ce qui concerne la prévention en matière de santé naturelle, pour vous éclairer!

La prostate prend du volume avec l’âge : par exemple, celle d’un jeune homme aura la taille d’une balle de ping-pong, pour grossir jusqu’à la taille d’un citron autour de 50 ans. C’est d’ailleurs autour de la cinquantaine que les hommes peuvent ressentir les premiers inconforts liés à la prostate, comme l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP). Envie d’uriner plus fréquente et plus soudaines, jet faible ou vidange incomplète sont les symptômes qui peuvent se pointer à ce moment. Les difficultés érectiles peuvent déjà commencer. Autour de 60 ans, la prostate aura maintenant la taille d’une orange, et les symptômes peuvent se manifester de manière plus intense : gonflement de la prostate dû aux changements hormonaux et à la transformation de la testostérone, difficultés à uriner parce que la prostate réduit l’espace disponible pour la vessie et l’urètre, etc.

Ce n’est pas très réjouissant, non? Rassurez-vous : les modifications hormonales liées au vieillissement peuvent être influencées par nos habitudes de vie. C’est donc dire que nous avons le contrôle sur une partie de notre vieillissement! Par exemple, une étude de 2017 prouve qu’il est possible de réduire légèrement les risques de problèmes de la prostate si on consomme beaucoup de fruits.

Qu’est-ce qui peut aggraver les problèmes de prostate?

Les facteurs de risques sont les mêmes que pour plusieurs autres affections, et vous ne serez pas surpris d’apprendre que la consommation d’alcool, le tabagisme, la sédentarité, les ITS, la vasectomie (mais de façon plutôt faible) et la consommation de gras animal/viande rouge et produits laitiers jouent un rôle dans l’augmentation des symptômes.

Qu’est-ce qui peut prévenir les problèmes de prostate?

Évidemment, une saine alimentation est à privilégier, et, plus particulièrement, une consommation régulière de lycopène (pigment rouge dans les tomates et le melon d’eau), de crucifères, de poisson, de soya, de café et de thé vert peut donner un bon coup de pouce. Côté suppléments et extraits, on parle d’extrait de palmier nain, de sélénium, de vitamine D et des extraits de pomme grenade.

L’activité physique joue, comme dans bien des cas, un rôle déterminant. Elle améliore la qualité de vie des hommes qui souffrent de problèmes de prostate. Sachez que ce type de problème n’a pas seulement un impact sur la miction lorsque vous allez à la toilette… ça a aussi une influence sur votre vie sexuelle.

Nos experts vous proposent donc Vitoli Prostate, qui contient les ingrédients les mieux documentés scientifiquement pour les problèmes de prostate. Il peut être pris en traitement ou en prévention et il peut être utilisé en concomitance de la médication habituelle (N.B. Il est toujours conseillé d’en parler à son pharmacien). Voici les allégations santé permises par Santé Canada pour Vitoli Prostate :

  • Aide à maintenir la prostate en santé.
  • Utilisé en phytothérapie pour aider à soulager les symptômes urologiques associés à l’hypertrophie bénigne de la prostate, légère à modérée.
  • Fournit des antioxydants.

Les problèmes de prostate: comment les prévenir? Vie de Grands-Parents

Références

  • Chen et al, 2015. Lycopene and Risk of Prostate Cancer: A Systematic Review and Meta-Analysis. Medicine (Baltimore). 2015 Aug;94(33) : e1260.
  • Capurso C, Vendemiale G. 2017. The Mediterranean Diet Reduces the Risk and Mortality of the Prostate Cancer : A Narrative Review. Front 2017 Aug 24; 4 : 38.
  • Peisch SF, Van Blarigan EL, Chan JM, Stampfer MJ, Kenfield SA. 2017. Prostate cancer progression and mortality : a review of diet and lifestyle factors. World J Urol. 2017 Jun; 35(6) : 867-874.
  • Perez-Cornago A, Travis RC, Appleby PN, Tsilidis KK, Tjønneland A, Olsen A, Overvad K, Katzke V, Kühn T, Trichopoulou A, Peppa E, Kritikou M, Sieri S, Palli D, Sacerdote C, Tumino R, Bueno-de-Mesquita HBA, Agudo A, Larrañaga N, Molina-Portillo E, Ardanaz E, Chirlaque MD, Lasheras C, Stattin P, Wennberg M, Drake I, Malm J, Schmidt JA, Khaw KT, Gunter M, Freisling H, Huybrechts I, Aune D, Cross AJ, Riboli E, Key TJ. 2017. Fruit and vegetable intake and prostate cancer risk in the European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC). Int J Cancer. 2017 Jul 15; 141(2) : 287-297.
© Vie de Grands-Parents 2019